Une nouvelle présidente pour l'Acasa

Perrine Corban a pris la succession de Dominique Miolane au poste de présidente de l'ACASA (Association Culturelle et d'Animation de Salles Arbuissonnas).

La voici désormais à la tête d'une troupe de théâtre qu'elle connaît parfaitement et dont elle a suivi toute l'évolution depuis 1997, date de sa "première" sur les planches, dont Perrine garde un souvenir ému.

 

Pilier de cette association, Perrine entend poursuivre le travail entreprit par Dominique Miolane qui cède son fauteuil de présidente après 14 années, sans pour autant quitter la troupe. Car à l'ACASA, rares sont ceux qui ne font que passer. L'ambiance, les fou-rires, le plaisir d'être sur scène et surtout le partage, c'est tout ce qui fait la force de cette troupe d'acteurs amateurs et ce qui motive Perrine : "De 17 à plus de 70 ans, les membres de la troupe sont tous différents mais forment une belle équipe dont je suis heureuse de faire partie. Je suis contente de pouvoir m’investir encore plus dans cette association que j'aime beaucoup. J'espère surtout être à la hauteur de Dominique que je remercie vivement pour tout ce qu'elle a apporté à la troupe".

 

Cette année, Perrine montera pour la onzième fois sur scène, dans une comédie de boulevard de Patricia Haublé, "ça se complique", qu'elle a elle-même choisie.

 

Le premier rôle en sera assuré par un jeune et brillant membre de l'ACASA, Elisée Rosset, monté sur scène pour la première fois l'an passé.  

 

"Ca se complique" sera présentée au public les 9, 10, 15 et 16 avril prochains à la salle des fêtes. En attendant, c'est dans le secret des répétitions que l'ACASA cultive sa bonne humeur et son amour de la scène. 

Perrine Corban (debout), et les trois nouvelles recrues: Florence, Agnès et Chloé.
Perrine Corban (debout), et les trois nouvelles recrues: Florence, Agnès et Chloé.

Trois nouvelles recrues ont aussi rejoint la troupe, Florence, Agnès et Chloé, accueillies dans la grande famille du théâtre par la nouvelle présidente en personne.


Écrire commentaire

Commentaires: 0