Peu d'affluence au concert proposé par la commune

La commission culture n'a pas caché sa déception. Une cinquantaine de personnes seulement avait fait le déplacement samedi, pour assister au concert organisé par la commune.

Le Quartet Skaraphone
Le Quartet Skaraphone

Le concert organisé par la commune, en partenariat avec Rhône en Scène, organisme qui propose une offre culturelle variée à destination des communes de moins de 12 000 habitants n'a malheureusement pas attiré. 

Une cinquantaine de  personnes, ce n'est malheureusement pas assez pour financer le spectacle malgré la subvention de Rhône en Scène qui prend en charge 40% du coût total.

 

Sur scène, le spectacle a pourtant été d'une grande qualité. Le quartet Skaraphone, avec à sa tête le saxophoniste et auteur-compositeur François Dumont d'Ayot entouré par Guillaume Antonicelli à la basse, Guillaume Lavergne au clavier et Attilio Terlizzi à la batterie, a offert près de 3 heures d'un jazz aux influences et styles multiples, free, bop ou funk, servi par quelques instruments rarissimes comme un Conn O Sax datant de 1929 et dont il n'existe que 10 exemplaires au monde. 

 

Un spectacle avec pour fil conducteur le récit de l'histoire du village de Salles-Arbuissonnas et quelques moments forts de la grande histoire de la France, tels les croisades ou encore la révolution...

 

Histoires vraies ou fables imaginées, humour et légèreté du récit, François Dumont d'Ayot a travaillé à l'adaptation du spectacle pendant près de deux semaines: il s'est imprégné des lieux, de leurs histoires et des gens pour construire une fresque historique habillement mêlée aux compositions originales du quartet magnifiquement interprétées par des musiciens aussi pointus que complices. 


Une complicité qui hélas n'a pas fait recette et qui ne permettra pas à la municipalité de faire un don conséquent au Téléthon, puisqu'un euro par entrée était destiné à l'association qui lutte contre les myopathies.  


Dommage également que ce spectacle soit peut-être le dernier donné à Salles-Arbuissonnas dans le cadre du partenariat avec Rhône en Scène. Selon la Commission culture, les subventions risquent fort de ne plus exister dès l'an prochain ce qui réduira considérablement les possibilités de la commune en matière d'offre culturelle.

 



Écrire commentaire

Commentaires: 0