Causerie-Apéro des Amis de Salles avec Pierre-Marie Perez

Les Chapitres nobles du diocèse de Lyon: Le Modèle Lyonnais

Pierre-Marie Perez et Jean-Jacques Putigny, président des Amis de Salles
Pierre-Marie Perez et Jean-Jacques Putigny, président des Amis de Salles

Pierre-Marie Perez, universitaire, a une fois de plus, passionné l'auditoire avec "Le modèle Lyonnais" des chapitres nobles du diocèse de Lyon.

 

A travers son exposé, on apprend qu'à la fin du 18e siècle, des institutions religieuses féminines souhaitaient quitter la règle contraignante des ordres dont elles dépendaient et que le Roi de France voulait favoriser la création d’institutions ouvertes vers le monde, à vocation éducative et honorifique pour les familles dont le destin des filles était souvent une préoccupation.

 

Ce contexte a favorisé la mutation de 6 institutions féminines situées dans les limites du diocèse, qui ont quitté leur tutelle ancienne (A Salles, c’était l’abbaye de Cluny) pour passer sous l’autorité de l’archevêque de Lyon.

 

En 1780, l’archevêque conçoit un statut conforme à la volonté royale, en tenant compte des spécificités de chaque établissement, mais avec une orientation commune et moderne pour l’époque :

 

Ce statut comprenait:

- Un assouplissement des règles de recrutement pour augmenter le nombre de chanoinesses,

- Une affirmation du caractère honorifique de la position sociale : ruban de couleur avec croix en or, titre de chanoinesse-comtesse,

- La création d’un poste de "maîtresse d’institution" pour assurer la mission d’éducation des novices

 

Les établissements ont vu ainsi leur effectif augmenter et compter des "chanoinesses d’honneur" qui achetaient leur titre sans obligation de résidence.

 

En 1789, la France comptait 31 chapitres de chanoinesses et 21 chapitres de chanoines. L’élargissement du recrutement a permis à Salles d’accueillir des chanoinesses de Saint-Domingue, de la Martinique et du Québec.

 

Ne manquez pas la dernière séance du cycle de causeries des Amis de Salles, le 18 octobre prochain. Ces causeries apéros sont ouvertes à tous, en entrée libre et se déroulent à la mairie.

 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0